Vous n'êtes pas connecté


Nous avons lu et aimé

Nous avons lu et aimé

Nos impressions à partager avec vous, chers(ères) lecteur(trices).


VIES DEPOSEES

TEBOUL TOM-LOUIS

SEUIL
19,00 €

Un premier roman. Une claque !

Se plonger dans la vie de deux « clochards » et d’une femme « rom » en plein été ce n’est pas forcement facile.

Mais ces vies au fil des pages on les prend en pleine face, on se surprend même à se rapprocher d’elles, à s’y intéresser comme si c’était les « nôtres ».

On ne les voit pas, on les ignore, ils nous sont invisibles et pourtant omniprésents, autour de nous, pas loin.

Lisez ce roman, peut-être que vous les verrez autrement après, vous laisserez porter par leurs vies, leurs rêves, leurs galères.

Un auteur à suivre car il frappe très fort !

A découvrir…



GALLIMARD
7,25 €

Le récit a lieu vers la fin du XIXe siècle. Après la mort de leurs parents, Denise, 20 ans, arrive à Paris avec ses frères dont elle est désormais responsable. Engagée au magasin de son oncle, elle se retrouve à travailler dans un immense espace du nom de « Au Bonheur des Dames ». Très vite, elle est la risée des autres alors que le directeur, Monsieur Mouret, la courtise. Refusant ses avances, Denise est licenciée et va devoir puiser dans ses ressources, et son courage, pour affronter l’adversité.

Emile Zola nous abreuve de critiques de la société de l’époque, tout en nous émerveillant au moyen de riches descriptions: « … Les escaliers étaient garnis de draperies blanches, des draperies de piqué et de basin alternées, qui filaient le long des rampes, entouraient les halls, jusqu'au second étage ; et cette montée du blanc prenait des ailes, se pressait et se perdait, comme une envolée de cygnes ».



MON FRERE

PENNAC DANIEL

GALLIMARD
15,00 €

Plus d’un an après la mort de Bernard, Daniel Pennac évoque le manque de ce frère trop tôt disparu. Comme pour combler le vide, il décide de mettre en scène « Bartleby » d’Herman Melville, pièce que son frère aurait aimé voir jouer.

Les souvenirs d’enfance affluent avec douceur et sensibilité, notamment le manque de ce frère mal connu : « j’ai perdu la gratuité de cette affection, l’agrément de cette compagnie, la profondeur de ce silence, la distance de cet humour, la délicatesse de cette attention, la sérénité de ce jugement, cette intelligence des situations, la paix ». Bernard, préféré des quatre garçons de la fratrie, toujours humble et respectueux, ne parlait pas de ses souffrances et préférait vivre dans la solitude.

Ce texte dense, très touchant, est emprunt de pudeur. C’est un beau témoignage et un bel hommage à ce frère aimé.



LES SUPREMES CHANTENT LE BLUES

MOORE EDWARD KELSEY/

ACTES SUD
22,50 €

Après un premier tome sorti en 2014, Edward Kelsey Moore nous offre la suite des aventures des « Suprêmes », à savoir Odette, Clarice et Barbara Jean. Ce discours à plusieurs voix nous emmène à Plainview dans l’Indiana, où est célébré le mariage de deux octogénaires que tout semble séparer. Invité d’honneur, le musicien de blues El Walker va, bien malgré lui, semer la zizanie et réveiller de vieilles rancunes. Comment pouvons-nous pardonner à ceux qui nous ont offensés ? Telle est la question posée dans ce roman touchant, où les personnages tentent de comprendre, sans juger, ceux qui les ont blessés.



MY ABSOLUTE DARLING

TALLENT GABRIEL

GALLMEISTER
24,40 €

      S'il y a un « grand roman » à découvrir pour cet été, c’est celui-là sans aucun doute !
      L’auteur a un talent fou. Son nom d’ailleurs lui va comme un gant.
     L’histoire est celle de Julia, jeune femme américaine de quatorze ans, surnommée « Turtle » qui vit en Californie au fin fond du bois au comté de Mendocino dans une cabane tombant en ruine avec un père marginal, qui n’hésite pas à abuser d’elle, à la violenter, et à lui apprendre le maniement des armes à feu.
     C’est alors que nous découvrons en « Turtle » une envie folle de liberté, de rébellion, la prise de conscience qu’une autre vie est possible, que ses nombreuses « fuites » dans la forêt vont laisser place à une fugue qui va la renforcer, l’endurcir et lui faire faire des rencontres majeures et lui montrer que l’amour peut être différent de ce qu’elle connaissait jusqu’à maintenant avec son père.
      Tiraillée, brisée, combative, on se prend à s’attacher à Julia, partagée entre l’amour et la haine, qui n’a pas fini de vous surprendre.
      Une vraie réussite, un roman à lire et relire, une histoire fabuleuse mais insoutenable à la fois, un rapprochement évident avec le livre de Mark Twain « Huckleberry Finn » et l’actualité américaine.
      Une réussite !



GALLIMARD
9,40 €

  S’il fallait que je prenne des livres pour un voyage sans retour pour une île déserte, celui-ci en ferait partie sans aucun doute. Ouvrez-le, fermez les yeux, prenez le volant… Le voyage, l’évasion, la route, la longue ligne droite vers la liberté, le sexe, l’amour, la drogue, le plaisir, l’Amérique…
  Tout est dans ce roman. Une bouffée d’air pur, la « fureur de vivre », la « beat generation » de plein fouet.
  Un chef-d’œuvre certainement, un livre phare, un auteur culte, et cette envie de liberté qui résonne toujours aussi fort.
  Une bouffée d’oxygène à lire et à relire encore comme l’œuvre de Jack Kerouac.