Vous n'êtes pas connecté


Nous avons lu et aimé

Nous avons lu et aimé

Nos impressions à partager avec vous, chers(ères) lecteur(trices).


J'AI COURU VERS LE NIL

EL ASWANY ALAA/GAUTH

ACTES SUD
23,00 €

   Courez vite chez votre libraire vous procurer ce roman acidulé qui révèle rapidement et très courageusement les « saveurs amères » d’un régime égyptien dictatorial et de ses acteurs placés sous les ors et ordres de Hosni Moubarak jusqu’à la révolution de 2011.
     La jeunesse égyptienne promoteur de ce souffle novateur animée par son désir de changement balaie ce livre et plonge le lecteur dans les tourments d’une nation qui cherche sa voie et hésite sur son avenir.
      C’est avec l’art du conteur et la distance qu’autorise l’humour que Alaa El Aswany brosse les portraits de courtisans corrompus – prêts à tout pour gravir les marches du pouvoir ou le conserver – des faux dévots – tartuffes s’abritant derrière les lois dévoyées d’un Islam intégriste – des promoteurs d’un renouveau, indécis et hésitants quant à l’avenir de leur nation.
      En 2011, les opposants au régime gangréné par la corruption se retrouvent place Tahrir au Caire pour le renverser. Les espoirs d’un changement prennent forme.
      Seront-ils concrétisés ? Réussiront-ils à fédérer la jeunesse égyptienne et à orienter durablement son histoire ?
 



TEXTUEL
55,00 €

   Les fac-similés des manuscrits musicaux autographes de 34 chefs- d’œuvre de la musique du baroque à aujourd’hui reproduits dans ce splendide album constituent un véritable trésor. Jusqu’alors réservés aux spécialistes ils deviennent grâce à cette édition visibles et consultables par tous les amateurs de musique.
      Parmi les partitions retenues, l’album débute avec Marc-Antoine Charpentier et la partition de son Te Deum. Puis le lecteur découvre entre autres Rameau et « Les Paladins », Bach et sa Cantate « Du Friedefürst, Herr Jesu Christ », puis Vivaldi pour la période baroque. Suivent 3 partitions issues de l’âge classique, cinq pour les romantiques pour se terminer sur des compositions contemporaines empruntées à Poulenc, Dutilleux et Messiaen par exemple.
     Outre le choc visuel, provoqué par la richesse et la beauté de l’écriture musicale, l’album présente à chaque fois le compositeur ainsi que la « singularité de son manuscrit ». La promenade nous enrichit et éclaire notre écoute comme notre regard.
     Je retiens Offenbach et la partition de ses contes d’Hoffmann. Nous allons célébrer dans quelques semaines le deux centième anniversaire de sa naissance et vous noterez que sa musique n’a pas pris une ride !
     Un coup de chapeau au passage à Francis Poulenc et son « Dialogues des Carmélites » suivi d’une touchante évocation par Raoul Dufy de l’orchestre.
Vous avez dans ce livre rendez-vous avec les plus prestigieux compositeurs : Mozart, Verdi, Wagner, Fauré, Satie, Jolivet…
 



PARIS
22,00 €

  Une seule et unique exigence pour se procurer l’essai de François Kasbi : aimer lire et aimer les livres !
 Dès lors que vous ouvriez ce volumineux ouvrage de 840 grammes recensant 600 livres vous pénétrerez dans l’imposante bibliothèque de François Kasbi qui au moyen de ses exercices d’admiration littéraire a sélectionné pour nous des titres à conserver, des livres qui « guettent une époque, un moment, une ambiance ».
     François Kasbi en inlassable lecteur, en collectionneur comme il aime se décrire moissonne au gré de ses caprices des titres de littérature française, étrangère ainsi que des essais traitant aussi bien d’histoire politique que de culture ou des faits de sociétés.
     Mais une règle essentielle prévaut pour l’ensemble : l’auteur peut justifier le choix de chacun des livres distingués.
     Les articles vous feront découvrir des auteurs inconnus, méconnus très connus ou retrouver des amis dont vous pensiez tout connaître ou presque et qui sous la plume de François Kasbi nous révèlent des facettes jusqu’ici ignorées.
     Cela fonctionne très bien, croyez moi. Vous aurez de nouveaux désirs de lecture et vous ne pourrez vous éloigner bien longtemps de ce bréviaire qui deviendra un compagnon indispensable.
 



GALLIMARD
18,50 €

    Si vous êtes un lecteur possédant une âme de voyageur inventeur, voici un livre qui devrait vous ravir.
Benoit Duteurte, en fabuliste contemporain, nous expédie dans une contrée jusqu’ici méprisée du tourisme de masse, ignorée des tour-opérateurs et figurant à peine sur les cartes et les planisphères.
     Mais la Rugénie, puisque c’est de ce pays de l’Europe de l’Est dont il s’agit, se présente sous les meilleurs auspices en s’affichant comme un pays modèle, « vitrine du meilleur des mondes possibles ».
     De quoi susciter la curiosité du jeune député progressiste et constructif Thomas, au point de s’y rendre pour un voyage d’étude. Le projet ne manque pas non plus d’aiguiser notre désir de lecture et de découverte de l’inédit et de l’idéal enfin atteint !
     La Rugénie, c’est une ville sans voiture, un traitement écologique des déchets, une sublimation de la conservation de la nature, des relais du silence, l’organisation de jeux olympiques LGBT, la diversité portée aux nues, une forme condensée de la réalisation de nos idéaux contemporains, un pays où tous nos rêves se concrétisent !
     Mais bien vite Thomas va découvrir que la Rugénie c’est surtout une forme de dictature de nos obsessions contemporaines exploitées outrageusement, la négation de la liberté individuelle sacrifiée sur l’autel d’un pseudo bien commun abusivement exalté, une unanimité de façade couvrant colères et misères des authentiques Rugènes.
     Le lecteur ne mettra peut-être pas bien longtemps à oser quelques comparaisons hasardeuses, mais non dénuées de fondement, entre nos tentations idéalistes, nos aspirations à réformer et la Rugénie modèle.
 



SILENCE ET PARTAGE

ROTIVAL BRUNO

MEDIASPAUL
35,00 €

  A l’approche des fêtes de Noël, les éditions Médiaspaul ont l’excellente idée de publier un magnifique album de photographies d’art consacré à la vie monastique.
      C’est en fidèle compagnon et ami des communautés monastiques contemplatives – masculines et féminines – que Bruno Rotival a posé son regard sur le quotidien de leurs vies.
     Le photographe nous offre en noir et blanc les fruits de sa patiente observation.
     Mais la valeur de cet album d’une sobre élégance tient également à ce que onze écrivains aient accepté d’accompagner de leurs mots ces clichés.
    Ainsi nous sont confiées, grâce à la beauté de leur langue, leurs impressions. A titre d’exemple : le comédien et poète Michel Beatrix, les écrivaines et poètes Nathalie Nabert et Colette Nys-Mazure, le Père Gabriel Ringlet théologien et écrivain, et plusieurs moines comme Gilles Baudry (Frère Bénédictin de l’Abbaye de Landévennec) ou Frère Jean, moine orthodoxe skite de Sainte-Foy à Saint-Julien-des-Points.
     S’instaurent ainsi au fil des pages une correspondance et un dialogue entre images et mots exprimés de façon poétique. Une célébration du silence et de l’intériorité.



COMEDIE FRANCAISE

SANJUAN AGATHE

SEUIL
39,00 €

     Les difficultés à réserver un fauteuil à la Comédie-Française témoignent de la vitalité jamais démentie du plus ancien théâtre d’Europe encore vivant !
     C’est l’incroyable histoire de ce lieu et de sa troupe voulus par Louis XIV en 1680 que cet album aux couleurs de feu – rouge et or – des théâtres nous raconte avec un luxe de détails passionnants et une iconographie prolifique;
     C’est aussi une histoire pleine de rebondissements, de luttes intestines, de batailles entre comédiens et troupes pour savoir qui occupera le devant de la scène.
     Vous serez saisi par le portrait de Molière en César (« La mort de Pompée » de Corneille) par Nicolas Mignard, surpris par l’expression de Talma en Oreste par Merry-Joseph Blondel en 1880, ému par une photographie fixant l’expression romantique du jeune Jean-Louis Barrault au temps de l’occupation en 1942 lors d’une répétition de Phèdre avec en arrière-plan la comédienne Marie Bell, et admiratif des décors composés par Marie Laurencin en 1926.