Vous n'êtes pas connecté



Prix Goncourt des lycéens

La romancière Alice Zeniter a remporté jeudi la 30e édition du Goncourt des lycéens pour « L’art de perdre » (Flammarion), un récit puissant sur les non-dits de la guerre d’Algérie racontant le destin d’une famille française dont le grand-père fut harki.


LITTERATURE FRANCAISE - L'ART DE PERDRE

LITTERATURE FRANCAISE - L'ART DE PERDRE

ZENITER ALICE

(FLAMMARION)

22,00 €


Prix Interallié

Lauréat du prix Jean Giono 2017, l'auteur a également décroché l'Interallié pour La nostalgie de l'honneur, paru chez Grasset.


LA NOSTALGIE DE L'HONNEUR

LA NOSTALGIE DE L'HONNEUR

Van der Plaetsen Jean-René

(Grasset)

19,00 €


Prix de Flore

Pour la première fois depuis 1994, date de la création du prix, le jury n'a pas pu départager deux écrivains. Deux lauréats, Pierre Ducrozet et Johann Zarca, se partagent le prix de Flore pour respectivement L'invention des corps (Actes Sud) et Paname Underground (Goutte d'Or).


L'INVENTION DES CORPS

L'INVENTION DES CORPS

Ducrozet Pierre

(Actes Sud)

20,00 €

PANAME UNDERGROUND

PANAME UNDERGROUND

ZARCA

(GOUTTE DOR)

17,00 €


Prix de l'Académie française

Mécaniques du chaos, de Daniel Rondeau, publié en août chez Grasset, a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française, jeudi 26 octobre.

MECANIQUES DU CHAOS

MECANIQUES DU CHAOS

Rondeau Daniel

(Grasset)

22,00 €


Prix Goncourt

Éric Vuillard a reçu le Prix Goncourt 2017 pour L'Ordre du jour, paru aux éditions Actes Sud.


L'ORDRE DU JOUR

L'ORDRE DU JOUR

Vuillard Eric

(Actes Sud)

16,00 €


Prix Renaudot

Le prix Renaudot est décerné à Olivier Guez pour « La Disparition de Josef Mengele ».

LA DISPARITION DE JOSEF MENGELE

LA DISPARITION DE JOSEF MENGELE

GUEZ OLIVIER

(GRASSET)

18,50 €


Prix Renaudot poche

Le jury Renaudot a d’autre part récompensé, dans la catégorie poche, Les méduses ont-elles sommeil ?, de Louisiane C. Dor (Folio).


LES MEDUSES ONT-ELLES SOMMEIL ?

LES MEDUSES ONT-ELLES SOMMEIL ?

Dor Louisiane C.

(Gallimard)

5,50 €


Renaudot de l'essai

Le jury Renaudot a d’autre part récompensé, dans la catégorie essais, De l’ardeur, de Justine Augier (Actes Sud).


DE L'ARDEUR

DE L'ARDEUR

Augier Justine

(Actes Sud)

21,80 €


Prix Médicis

Yannick Haenel remporte le prix Médicis 2017 pour son roman Tiens ferme ta couronne (Gallimard).

TIENS FERME TA COURONNE

TIENS FERME TA COURONNE

Haenel Yannick

(Gallimard)

20,00 €


Prix Décembre

Le prix Décembre a été remis, mardi 7 novembre, à Grégoire Bouillier pour Le dossier M, paru chez Flammarion.


LE DOSSIER M LIVRE 1

LE DOSSIER M LIVRE 1

Bouillier Grégoire

(Flammarion)

24,50 €


Prix Médicis étranger

Le Femina étranger a distingué John Edgar Wideman pour Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Catherine Richard-Mas (Gallimard).


ECRIRE POUR SAUVER UNE VIE

ECRIRE POUR SAUVER UNE VIE

WIDEMAN, JOHN EDGAR

(GALLIMARD)

20,00 €


Prix Médicis essai

Celui qui va vers elle ne revient pas de Shulem Deen, traduit de l'anglais par Karine Reignier-Guerre, paru aux éditions Globe (L'Ecole des loisirs), a remporté le prix Médicis de l'essai.


CELUI QUI VA VERS ELLE NE REVIENT PAS

CELUI QUI VA VERS ELLE NE REVIENT PAS

Deen Shulem

(Globe)

22,00 €


PRIX FEMINA

Le Prix Femina a été remis à Philippe Jaenada pour La Serpe (Julliard).


LA SERPE

LA SERPE

JAENADA PHILIPPE

(JULLIARD)

23,00 €


Femina du roman étranger

Le prix Femina du roman étranger a été attribué à Rabih Alameddine pour Les Vies de papier (Les Escales);


ECRIRE POUR SAUVER UNE VIE

ECRIRE POUR SAUVER UNE VIE

WIDEMAN, JOHN EDGAR

(GALLIMARD)

20,00 €


Femina de l'essai

Le Femina de l’essai a été attribué à Ghislaine Dunant pour "Charlotte Delbo", la vie retrouvée (Grasset).

CHARLOTTE DELBO

CHARLOTTE DELBO

Dunant Ghislaine

(Grasset)

24,00 €


Grand prix de littérature américaine

Richard Russo est le lauréat du grand prix de Littérature américaine pour A malin, malin et demi (la  Table ronde).


A MALIN, MALIN ET DEMI

A MALIN, MALIN ET DEMI

Russo Richard

(Quai Voltaire)

24,00 €


Prix Patrimoines 2017

Déjà récompensée par le prix du roman Fnac, Véronique Olmi est à nouveau distinguée pour Bakhita, paru chez Albin Michel.
Le prix Patrimoines 2017, créé l'année dernière à l'initiative de la BPE, a été remis ce lundi 25 septembre à Véronique Olmi pour Bakhita (Albin Michel) à l'hôtel Choiseul-Pralin, à Paris. D'après le jury, ce livre est "un hymne à la liberté, écrit avec passion et pudeur".


BAKHITA

BAKHITA

Olmi Véronique

(Albin Michel)

22,90 €