Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


A LA RECHERCHE DE CELESTE ALBARET : UNE ENQUETE INEDITE SUR LA CAPTIVE DE MARCEL PROUST


A LA RECHERCHE DE CELESTE ALBARET : UNE ENQUETE INEDITE SUR LA CAPTIVE DE MARCEL PROUST

Auteur : LAURE HILLERIN

Éditeur : FLAMMARION

Collection : HISTOIRE

Date de parution : 29/09/2021

Format : 24.00 cm x 15.20 cm x 4.00 cm

EAN13 : 9782080232434


Quatrième de couverture

Longtemps encore, le nom de Céleste Albaret sera associé à celui de Marcel Proust, qui la nommait "mon amie de toujours" et lui avait déclaré : "Sans vous, je ne pourrais plus écrire". Entrée à son service en août 1914, elle y restera jusqu'au dernier souffle de l'écrivain. Si la légende dorée de "la servante au grand coeur" est bien connue, l'histoire de la véritable Céleste, muse et inspiratrice, demeurait inédite.
Le hasard - ou est-ce la providence ? - a décidé de la rencontre improbable entre cette belle jeune femme tout juste arrivée de sa Lozère natale et "Monsieur Proust" . Entre eux, le coup de foudre est immédiat, la fascination réciproque . Plus rien ne pourra les séparer : Céleste sera de tous ses jours et ses nuits, de tous ses secrets ou presque... En 1922, la mort de Marcel la laisse comme apatride, étrangère parmi les siens, incapable de s'adapter à la vie ordinaire.
Elle deviendra la témoignante, incarnation de l'écrivain dès les années 50 pour tous les aficionados. S'appuyant sur des archives originales et sur l'abondante correspondance proustienne, Laure Hillerin a mené une enquête rigoureuse et fouillée. Pas à pas, elle fait revivre l'héroïne, vive, nature, dont le quotidien avec Proust sera l'un des temps forts du récit ; la biographe bouscule les stéréotypes pour dessiner le portrait d'une femme étonnante, un portrait d'autant plus nécessaire qu'il participe d'une extraordinaire aventure humaine : l'écriture de la Recherche, oeuvre majeure du XX ? siècle.
Après la comtesse Greffulhe, l'ombre des Guermantes, voici, enfin retrouvée, Céleste "Albaretine" ...


Librairie Saint-Paul :

     Depuis bien longtemps les amis de Marcel Proust croyaient connaître la fidèle servante du grand écrivain entrée à son service au temps de l’absence des hommes partis au front en août 1914.
     Il est fort probable que cette biographie entame la certitude de leur jugement.
     Le récit et l’analyse de sa vie nous montrent une Céleste Albaret occupant aux côtés de Marcel Proust une place de plus en plus prépondérante, essentielle, jusqu’ à la mort de l’écrivain en 1922.
     L’auteur de cette passionnante enquête humaine et historique lui découvre même un rôle modeste dans l’assistance apportée à la rédaction de la Recherche.
     « La Françoise (ainsi) mise en scène à la fin du Temps retrouvé est à l’évidence inspirée de Céleste, qui apporte sa modeste mais décisive contribution artisanale pour faciliter le travail du créateur ».
     Céleste aura été le témoin privilégié de l’intime, des secrets et des habitudes qui eussent dû rester confinés dans l’appartement de l’écrivain qu’il avait métamorphosé en alcôve pour y survivre calfeutré. Elle fut en même temps que son bouclier pour l’intérieur son portevoix pour l’extérieur, son factotum.
     Des décennies durant tout qui s’intéressait de près ou de loin à la vie de l’écrivain, prisonnier de son œuvre, sollicitait sa servante, lisait ses récits, ses confidences, interrogeait sa mémoire.
     Céleste Albaret nous apparait donc participant à l’écriture du roman de la vie de l’écrivain en son temps.
     Depuis quelques années son statut évoluant, nous la découvrons au centre d’études biographiques la parant de vertus jusqu’ici insoupçonnées et la dotant d’une intelligence malicieuse à laquelle Proust, n’aurait miraculeusement pas été indifférent.
     Pour être facile d’accès et captivante l’étude biographique ne manque pas pour autant de sources et d’informations. Laure Hillerin aurait pu l’intituler : la vie quotidienne de Céleste Albaret chez Marcel Proust. Il est vrai que pour avoir lu les précédents ouvrages du biographe, il est certain qu’elle connaît parfaitement les codes et les coutumes du milieu mondain qui servit de vivier à la pêche miraculeuse de Proust.
     « Céleste avec son « ignorance invraisemblable » assortie de dons extraordinaires lui apporte une fraîcheur d’âme qu’il n’a jamais connu chez quiconque et c’est sans doute là le secret du lien si fort qui unit ces deux personnalités si différentes ».
     L’ouvrage agrémenté d’un cahier central montrant les traits d’une Céleste à la lumière des objectifs de grands photographes nous sommes saisi d’une belle émotion et d’une forme de gratitude envers cette femme dotée d’une élégance naturelle qui force notre admiration.
 
 
 
Christophe

23,90 €

Livré sous 3 à 8 jours.

Envoyer à un ami


Du même auteur

LA COMTESSE GREFFULHE - L'OMBRE DES GUERMANTES

LA COMTESSE GREFFULHE - L'OMBRE DES GUER...

HILLERIN LAURE

FLAMMARION

12,00 €

PROUST POUR RIRE - BREVIAIRE JUBILATOIRE DE A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

PROUST POUR RIRE - BREVIAIRE JUBILATOIRE...

HILLERIN, LAURE

FLAMMARION

9,00 €

Notre Sélection Correspondances/biographies

EMILE ZOLA RACONTE PAR SA FILLE - INEDIT - LES CAHIERS ROUGES

EMILE ZOLA RACONTE PAR SA FILLE - INEDIT...

LE BLOND-ZOLA DENISE

GRASSET

11,90 €

CORRESPONDANCE CLEMENCEAU MONET

CORRESPONDANCE CLEMENCEAU MONET

COLLECTIF

RMN

19,00 €

LOUISE BOURGEOIS - FEMME-COUTEAU

LOUISE BOURGEOIS - FEMME-COUTEAU

BERNADAC MARIE-LAURE

FLAMMARION

32,00 €