Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


CAFES, ETC.


CAFES, ETC.

Auteur : BLONDE DIDIER

Éditeur : MERCURE DE FRAN

Collection : COLLECTION BLEU

Date de parution : 29/08/2019

EAN13 : 9782715253261


Quatrième de couverture

Branchés ou traditionnels, modernes ou désuets, d'hier ou d'aujourd'hui, les café parisiens sont un élément incontournable du décor urbain. Ils sont aussi des théâtres où se jouent à tous les instants des scènes de la vie quotidienne : rencontres fortuites ou programmées, retrouvailles ou séparations, dans la solitude ou la foule. Anonymes et célébrités s'y croisent : André Breton y cherche Nadja ; Sartre, Beauvoir et Sarraute y travaillent, des inconnus y vivent des coups de foudre, d'anciens amants ne s'y reconnaissent pas...
C'est tout ce monde en perpétuel mouvement que Didier Blonde assis à une table de café observe et croque en de délicieuses anecdotes, avec beaucoup d'empathie et de délicatesse ; rien ne lui échappe dans l'apparente banalité de ces lieux où tout est singulier et codifié : verre d'eau gratuit, choix entre olives et cacahuètes, chaise ou banquette, nom des serveurs sur les tickets, habitués au comptoir...
Célébration de plaisirs minuscules et subtil autoportrait de l'auteur, le livre de Didier Blonde possède un charme envoûtant.


Librairie Saint-Paul :

    Les cafés ne sont jamais des lieux anodins. Didier Blonde en consommateur habitué des comptoirs s’y rince non seulement le gosier mais encore l’œil. Calé sur sa chaise, enfoncé sur la banquette, accoudé le long du zinc Il observe et nourrit son verbe des mille et une vies de ses habitués ou passants occasionnels qui y abandonnent toujours quelque chose d’eux-mêmes. Ne voulant rien laisser se perdre l’écrivain se l’approprie. C’est cette géographie parisienne qui nous est racontée avec tendresse. Mais l’érudit guette et l’écrivain instille discrètement dans son récit des évocations littéraires ou cinématographiques dont le cœur ou l’intrigue se nouent et se développent dans les bistrots.
     Dans le dix-huitième arrondissement, Place Constantin-Pecqueur - « Au rêve » - Damia, Cendrars, Jean Marais, Mary Marquet, Jacques Brel, Suzanne Gabriello, Georges Simenon ont laissé les traces de leurs passages.
     « Modiano le rodeur de Paris, le maraudeur nocturne les utilise comme lieu de rencontres de ses personnages dans Accident nocturne ou Chien de Printemps ».
      Passage de l’Opéra, le café Certa est témoin des disputes entre Eluard et Picabia et de la dislocation du mouvement Dada.
      Combien d’heures ai-je passé au café ? Heures perdues, heures denses ? La danse des heures prend un rythme singulier, une tournure toujours différente dans ces abris parisiens où des histoires pas comme les autres se vivent sous nos yeux.
      Dès les premiers mots de ce livre attachant et précieux je m’y suis senti comme chez moi c’est-à-dire comme au café !






 

Christophe

13,00 €

En stock
Expédié sous 48h ou retrait en librairie immédiatement.

Envoyer à un ami