Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


LE DEJEUNER DES BARRICADES


LE DEJEUNER DES BARRICADES

Auteur : Dreyfus Pauline

Éditeur : Grasset

Collection : Litterature Francaise Flammarion

Date de parution : 23/08/2017

Format : 20.50 cm x 13.00 cm x 0.50 cm

EAN13 : 9782246813477


Quatrième de couverture

Mai 68 : tous les cocktails ne sont pas Molotov. A quelques centaines de mètres de la Sorbonne où les étudiants font la révolution, l'hôtel Meurice est occupé par son personnel. Le plus fameux prix littéraire du printemps, le prix Roger-Nimier, pourra-t-il être remis à son lauréat, un romancier inconnu de vingt-deux ans ? Sous la houlette altière et légèrement alcoolisée de la milliardaire Florence Gould, qui finance le prix, nous nous faufilons parmi les membres du jury, Paul Morand, Jacques Chardonne, Bernard Frank et tant d'autres célébrités de l'époque, comme Salvador Dalí et J. Paul Getty. Dans cette satire des vanités bien parisiennes passe le personnage émouvant d'un vieux notaire de province qui promène son ombre mélancolique entre le tintement des verres de champagne et les réclamations de " rendre le pouvoir à la base " . Une folle journée où le tragique se mêle à la frivolité.


Librairie Saint-Paul :

        Connaissez-vous le prix littéraire Roger Nimier ?
        Pauline Dreyfus nous raconte avec une élégante ironie et un humour parfaitement retenu comment il fut décerné en mai 1968 au jeune écrivain Patrick Modiano pour son roman « Place de l’Etoile » dans le somptueux Hôtel Meurice de la rue de Rivoli.
        Mais ce n’est peut-être qu’un prétexte non futile et bien passionnant pour décrire comment on vit une révolution dans un Palace parisien où le personnel a pris le pouvoir se dégageant de l’observance des traditions et des oukases de la direction.
        Organisé par et sous l’égide de Florence Gould, mécène bien plus préoccupée par les convenances du protocole et le menu qui sera servi que par les questions purement littéraires, le prix pourra-t-il être décerné malgré l’effervescence estudiantine ? Les membres du jury – Antoine Blondin, Jacques Chardonne, Marcel Jouhandeau, Paul Morand braveront-ils l’ire des étudiants pour venir siéger ?
        Après un suspens très soutenable et fort drôle, le lecteur comprend que Paris restera Paris ce 22 mai 1968 et que la mémoire de Roger Nimier sera bien honorée !
        C’est déjà depuis l’Hôtel Meurice que le Gouverneur militaire de Paris – Dietrich Von Choltitz – renonça à exécuter l’ordre monstrueux donné par Hitler de détruire les monuments de la capitale. Alors, comment imaginer que ce quarteron d’écrivains auraient pu se porter pâle !
        Un moment délicieux de lecture.

19,00 €

En stock
Expédié sous 48h ou retrait en librairie immédiatement.

Envoyer à un ami


Du même auteur

Immortel, enfin

Immortel, enfin

Dreyfus Pauline

Le Livre de poche

6,30 €

IMMORTEL, ENFIN

IMMORTEL, ENFIN

DREYFUS PAULINE

GRASSET

17,00 €

LE PERE ET L ENFANT SE PORTENT BIEN

LE PERE ET L ENFANT SE PORTENT BIEN

DREYFUS PAULINE

CERF

10,10 €