Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


TOUT UN MONDE


TOUT UN MONDE

Auteur : LACRETELLE ANNE

Éditeur : B.DE FALLOIS

Collection : FALL.LITTERAT.

Date de parution : 06/02/2019

Format : 22.50 cm x 15.50 cm x 2.50 cm

EAN13 : 9791032102138


Quatrième de couverture

Jacques de Lacretelle fut l'une des figures marquantes de la vie littéraire depuis les années 20. Prix Femina en 1922 avec Silbermann, Grand Prix du roman de l'Académie française avec Amour nuptial. Par la suite Il joua un rôle majeur dans la renaissance du Figaro. Il a connu intimement le Tout-Paris des Arts et des Lettres pendant les décennies qui furent parmi les plus brillantes de notre histoire littéraire. 
Dire de ces années qu'elles furent, au XXe siècle, les "Trente Glorieuses" de notre littérature ne serait pas excessif. Ce sont elles que font revivre les Mémoires d'Anne de Lacretelle. Anecdotes prises sur le vif, portraits, confidences, extraits de correspondance, témoignages de première main, donnent au récit les couleurs de la vie. On y voit tout d'abord, autour de Marcel Proust qui vient d'accéder à la gloire (Prix Goncourt en 1919), les jeunes écrivains qui en ont fait leur maître avant de former à leur tour une étincelante constellation : Paul Morand, Jean Cocteau, François Mauriac, et Jacques de Lacretelle, le récit se prolonge jusqu'à nos jours. 
Emouvant, léger, nostalgique aussi, ce livre a su capter l'air du temps. Un monde qui peut encore faire rêver.


Librairie Saint-Paul :

Que reste-il dans nos mémoires de Jacques de Lacretelle dont on sait dans le meilleur des cas qu’il fut un écrivain (1888-1985) ?

Un nom qui renvoie vaguement à ces lointains auteurs dont on devine qu’ils connurent leur heure de gloire et un titre « Silberman » (prix Femina 1922, obtenu contre Les Thibault de Roger Martin du Gard) dont le libraire peut vous affirmer qu’il est aujourd’hui prescrit et lu dans les collèges et les Lycées.

C’était à peu près tout jusqu’à ce que sa fille, Anne de Lacretelle, rédige ses Mémoires en forme d’évocation sensible et intellectuelle de la vie de son père.

En lisant ce titre nous croisons avec intérêt beaucoup de figures – écrivains, artistes, intellectuels – qui furent des amis de l’écrivain. Nous percevons que ces artistes furent pour sa fille bien plus que les représentants de l’intelligentsia ou des institutions, des êtres de cœur et de chair hautement importants.

Ainsi d’une part, Anne de Lacretelle brosse des portraits vivants, précis, humains de ce Monde des décennies primordiales du XXe siècle et d’autre part restitue parfaitement l’ambiance et la chaleur de ce qui les relièrent les uns aux autres.

Les lieux de vie ou de la création sont évoqués avec tendresse à l’image de Montfort-l’Amaury – village refuge de Ravel ou de Jean Anouilh – mais également de Jacques de Lacretelle qui venait dans sa maison trouver le calme et l’inspiration pour écrire.

Marcel Proust, Paul Morand, André Gide, Montherlant, Cocteau, Mauriac et quelques autres et pas des moindres nourrissent ces lignes. L’évocation de Marie Laurencin est particulièrement touchante et réussie.

Ce livre des Mémoires d’Anne de Lacretelle provoquent une irrésistible envie de lire ou relire beaucoup de livres tombés injustement dans cet oubli évoqué à l’instant et de redécouvrir cette époque dont on rage qu’elle se soit envolée si rapidement.

22,00 €

Livré sous 3 à 8 jours.

Envoyer à un ami