Vous n'êtes pas connecté
Librairie Saint-Paul


A LA LIGNE - FEUILLETS D'USINE


A LA LIGNE - FEUILLETS D'USINE

Auteur : PONTHUS JOSEPH

Éditeur : TABLE RONDE

Collection : VERMILLON

Date de parution : 03/01/2019

EAN13 : 9782710389668


Quatrième de couverture

À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c’est qu’il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d’Apollinaire et les chansons de Trenet. C’est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l’odeur de la mer.
Par la magie d’une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.


Librairie Saint-Paul :

Le premier roman de Joseph Ponthus est une rareté littéraire, une embarcation poétique naviguant dans les courants et flux des usines, de leurs chaines et enchainements, de leurs rythmes inhumains. Une pénétration consentie dans l’intime des travailleurs, ses zones inexplorées, cachées parce que chez ces gens-là il est inavouable – mal vu et quasi incompréhensible – de montrer qu’on pense, réfléchit, lit. C’est se désagréger de son identité sociale. Une fenêtre ouverte laissant pénétrer les vents mauvais, les odeurs de liberté, les plaisirs du beau et les forces de la culture, les prémices d’une libération.Penser c'est une fénêtre ouverte.

Voici publié un roman social nous révélant que les ouvriers ne sont pas que des corps aliénés, soumis à la répétition de cadences dont ils n’ont pas la maîtrise, des ventres à calmer et des bras à occuper asséchant leur esprit.

Si l’agent de maîtrise contrôle leur ponctualité, la rectitude et la justesse des gestes, la longueur des temps de pause, il ne sait pas encore contraindre l’ouvrier à se vider totalement, se délester dès son entrée en poste de son humanité.

C’est dans cet interstice habité que nous promène Joseph Ponthus. Il révèle le tout venant des idées qui passent par la tête de cet ouvrier narrateur. Il est cultivé, a des lettres, se remémore ses lectures, fredonne des airs qui caressent le cœur et le corps de leurs résonances.

Ce récit est un choc entre deux mondes a priori étanches.

De forme poétique, la narration de Joseph Pontus pénètre l’aridité désincarnée de sols froids et gris des bâtiments d’usine, casse et explose le brouhaha infernal des machines, qui impose le repli sur soi.

Laissez-vous surprendre.

18,00 €

Livré sous 3 à 8 jours.

Envoyer à un ami


Du même auteur

A LA LIGNE  -  FEUILLETS D'USINE

A LA LIGNE - FEUILLETS D'USINE

PONTHUS, JOSEPH

GALLIMARD

7,50 €

A LA LIGNE

A LA LIGNE

PONTHUS, JOSEPH

GALLIMARD

21,90 €

Notre Sélection Romans français

LA PANTHERE DES NEIGES

LA PANTHERE DES NEIGES

TESSON, SYLVAIN

GALLIMARD

18,00 €

LE CONSENTEMENT

LE CONSENTEMENT

SPRINGORA, VANESSA

GRASSET

18,00 €

VIE DE GERARD FULMARD

VIE DE GERARD FULMARD

ECHENOZ JEAN

MINUIT

18,50 €

MIROIR DE NOS PEINES

MIROIR DE NOS PEINES

LEMAITRE, PIERRE

NC

22,90 €